Le dôme de la Bombe atomique, Genbaku dômu 原爆ドーム, n'est pas le seul symbole encore debout du bombardement atomique d'Hiroshima. Trois jours après l'explosion, 2 tramways circulaient à nouveau. Ils sont devenus le symbole du renouveau d'une ville martyre.

 

Le 6 août 1945 à 8 :15, au moment de l'explosion de la bombe atomique, 123 trams de la société Hiroden 広電 (contraction d'Hiroshima dentetsu 広島電鉄, les chemins de fer d'Hiroshima) étaient en circulation.

 

Parmi ceux-ci, 22 furent entièrement détruits et 3, partiellement. Il ne restait plus que 83 voitures en état de remarcher. Les voies ferrées furent elles-aussi endommagées mais leur remise en état fut extrêmement rapide compte tenu des conditions.

 

Le 7 août, la voie ferrée de la ligne Miyajima, Miyajima-sen 宮島線, qui relie Hiroshima à la ville d'Hatsukaichi, Hatsukaichi-shi 廿日市市, est remise en état. Le lendemain, le 8 août, le réseau ferré est à nouveau opérationnel.

 

Il ne manque que l'électricité qui viendra du poste électrique d'Hatsukaichi remis en service le 9 août 1945, seulement 3 jours après le bombardement.

 

Pour transporter l'électricité jusqu'à Hiroshima, des poteaux électriques furent posés par les employés d'Hiroden aidés de l'armée dont les hommes de l'unité militaire de transmission de Tokyo, Tôkyô denshin-gun 東京電信軍.

 

Le 9 août 1945, les trams peuvent à nouveau circuler entre les quartiers Koi 己斐 (de nos jours, Koimachi 己斐町, à l'ouest de la ville) et Nishi-Tenmachô 西天満町 (de nos jours, Tenmachô 天満町 non loin du Parc du Mémorial pour la paix Heiwakinen kôen 平和記念公園).

 

Une seule ligne était alors opérationnelle et seulement 2 tramways y circulaient. Les habitants d'Hiroshima pouvaient monter dedans gratuitement car il était alors impensable de les faire payer. Ce fut seulement la veille de l'annonce de la fin de la guerre, le 14 août, que les tickets sont redevenus payants.

 

 

Pour fêter les 70 ans de l'événement, un des trams qui a survécu au bombardement atomique, le n°653, revêtu de ses couleurs d'origine (bleu et gris), fonctionne les week-ends et les jours fériés depuis la gare JR d'Hiroshima jusqu'à la station Hiroden Nishi-Hiroshima en passant devant le Dôme de la bombe (deux départs à 10 :30 et 14 :00).

 

Destiné aux touristes, il fait partie d'un projet de réhabilitation des anciens trams par la télévision locale RCC. Il sera opérationnel jusqu'au 30 août 2015. Pour monter à bord, c'est hélas trop tard car le tram est déjà complet.