Le 7 juillet est, au Japon, le premier jour des « petites chaleurs », shôsho 小暑, une des 24 périodes solaires, nijûshi sekki 二十四節気, caractérisant le calendrier solaire japonais, taiyô reki 太陽暦.

 

On est à la moitié de l'été, seika 盛夏, et les températures commencent à augmenter.

 

D'ordinaire, il est fréquent que la saison des pluies, tsuyu 梅雨, déborde de 3 à 7 jours le 7 juillet. C'est le moment où les précipitations sont les plus importantes.

 

La période shôsho 小暑 est divisée en 3 climats, d'une durée de 5 jours, chacun étant associé à un haiku 俳句 :

  • Le vent chaud se met à souffler, atsu kaze itaru 温風至 (du 7 au 11 juillet).
  • Les fleurs de lotus commencent à s'ouvrir, hasu hajimete hiraku 蓮始開 (du 12 au 17 juillet).
  • On aperçoit les petits des buses en vol, taka sunawachi taku shôsu 鷹乃学習 (du 18 au 22 juillet)

 

Cette période de l'année est aussi célébrée dans le haiku 俳句 du poète Minayoshi Sôu 皆吉爽雨 (1902-1983) :

Poussé par le vent de shôsho, le papillon rentre de nouveau dans la chambre
Heya nuchi he shôsho no kaze no chô futatabi
部屋ぬちへ小暑の風の蝶ふたたび。

 

Le 7 juillet est le jour de la fête des étoiles, tanabata 七夕. Celle de la ville de Sendai 仙台 dans le Tôhoku 東北 est la plus connue du Japon.