Aki-kaze zeshizune 秋風静音 par Fukuhara ShunjiOn parle de la brise d'automne lorsque l'on ressent sur son visage un vent plus froid que d'habitude. C'est le signe du changement de saison, de la fin prochaine de l'automne qui va laisser sa place à l'hiver.

 

Cette brise porte différents noms : on l'appelle aussi le « vent du hagi », hagi no kaze 萩の風., le hagi ou lespedeza étant une des 7 plantes d'automne, aki no nanakusa 秋の七草, qui fleurit au ce moment-là.

 

Plant de riz à pleine maturité © Wikipedia JapanOn la nomme aussi kinpû 金風, « le vent du métal », car l'automne est la « saison du métal », kinzoku 金属, un des 5 éléments de base constituant toute chose existante sur terre, les gogyô 五行.

La brise coïncide alors avec la pleine maturité des plants de riz, ine 稲, lorsque ces derniers courbés par le poids des grains ondulent au gré du vent. Elle est souvent associée à une bonne récolte, hôjô 豊穣.

 

Comme autre dénomination, il existe aussi « la voix de l'automne », shûsei 秋声 , car le vent accompagne alors la « danse » des feuilles mortes qui tournoient dans leur chute.

 

La brise d'automne marquant l'arrivée prochaine de l'hiver, on utilise le terme aki-kaze pour évoquer une relation de couple ou des sentiments amoureux qui s'étiolent.

 

Le destroyer Aki-kaze de la Marine impériale japonaise © Wikipedia JapanBeaucoup moins poétique, Aki-kaze 秋風 est aussi un destroyer, kuchikan 駆逐艦, de la Marine impériale japonaise, Dainihon teikoku kaigun 大日本帝国海軍, construit après la Première guerre mondiale, qui a participé à la guerre sino-japonaise de 1937, Nicchû sensô 日中戦争.

 Les Amoureux au Japon pendant la floraison des cerisiers en 2016