La dernière semaine de mai a lieu, au Japon, l'ouverture de la montagne, ou yama-aki 山開き, qui marque le début de la saison sportive en altitude.

 

Dans les temps anciens, le yama-aki était une cérémonie religieuse marquant le début de l'été et la levée de l'interdiction de se rendre en montagne, cela pour une période limitée.

 

De nos jours, « l'ouverture de la montagne » a perdu de sa signification religieuse. Elle marque néanmoins le début de l'été lorsque les randonnées en montagne s'intensifient.

 

Cependant, certaines montagnes ont conservé leur caractère religieux. Ce sont les reizan 霊山 ou montagnes sacrées. Parmi celles-ci se trouve le mont Hiko, Hiko-san 英彦山, sur l'île de Kyushu 九州.

 

On y trouve le temple Hiko-san jingu 英彦山神宮 où sont organisées, le dimanche de la dernière semaine de mai, des cérémonies religieuses pendant lesquelles l'on prie pour la sécurité des randonneurs et des alpinistes en montagne.