Le 29 octobre est, au Japon, le jour des Oshibori おしぼり ou 御絞, ces serviettes chaudes ou froides que l'on vous offre avant un repas pour vous essuyer les mains.

 

Leur histoire remonte à plus de 1.000 ans, avant l'époque Heian, Heian jidai 平安時代. L'oshibori était alors utilisé par l'aristocratie japonaise comme marque d'hospitalité.

 

C'est à l'époque d'Edo, Edo jidai 江戸時代, que le mot oshibori est utilisé pour la première fois. C'était alors une pièce de tissu trempée dans un seau d'eau qui était offerte aux voyageurs afin qu'ils récupèrent de la fatigue du trajet. Comme il la tordait (du verbe shiboru 絞る en japonais) pour l'essorer, l'expression oshibori est restée.