Qu'est-ce qu'un cerisier du Japon ? Une question simple pour une réponse vaste et complexe.

 

Le cerisier du Japon appartient au sous-genre des Cerasus (les cerisiers) qui fait partie du genre des momo-zoku モモ属, les Prunus (les pruniers), de la grande famille des bara バラ科, les Rosaceae (les rosiers).

 

Au Japon, le nom scientifique commence par Cerasus alors que dans la nomenclature internationale, on emploit le terme Prunus.

 

Les cerisiers sont originaires de la région de l'Himalaya mais on les trouve désormais en Europe, en Sibérie du Sud, aux Etats-Unis et au Canada en plus du Japon et de la Chine. Ils sont présents principalement dans la zone tempérée de l'hémisphère Nord.

 

Il existe plusieurs espèces de cerisiers. Celle qui est la plus répandue, la mieux connue et la plus appréciée au Japon est le Some-i Yoshino 染井吉野, le cerisier de Yoshino ou Prunus ×yedoensis.

 

Voici une sélection des principaux cerisiers que l'on trouve au Japon (la liste complète en japonais).

 

On distingue 9 groupes différents.

 

  1. Les cerisiers de montagne, yamazakura-gun ヤマザクラ群, Prunus jamasakura

 

On les trouve principalement au Japon et en Corée. Les feuilles et les fleurs apparaissent en même temps.

 

Les variétés sauvages, yaseishu 野生種

 Ôshima zakura オオシマザクラ 大島桜

Ôshima zakura オオシマザクラ 大島桜Prunus speciosa

Fleurs blanches.

Cerisier natif des montagnes du nord-est de la Péninsule d'Izu et de l'île Izu Ôshima.

Le plus ancien encore existant aurait plus de 800 ans.

 

 

 

 

Ôyama zakura オオヤマザクラ 大山桜

Ôyama zakura オオヤマザクラ 大山桜Prunus sargentii

Fleurs de couleur rose pâle à foncé.

On les trouve principalement au nord du Japon : Hokkaïdo, les îles Kouriles, Sakhaline ainsi qu'en Corée et dans l'île principale du Japon, Honshu, et Shikoku.

Ils ont la particularité d'endurer le froid, d'être résistants aux vents mais pas à la pollution.

On peut les admirer dans la célèbre allée Nijû kandôro Sakura namiki 二十間道路桜並木 à Hokkaïdo début mai.

 

Kasumi zakura カスミザクラ 霞桜

Kasumi zakura カスミザクラ 霞桜Prunus verecunda

Fleurs blanches.

Cerisier originaire de Corée, de Chine et du Japon, dans les régions montagneuses d'Hokkaïdo, Honshu et Shikoku.

 

 

 

 

 

 

Les variétés cultivées, engei hinshu 園芸品種

Kenrokuen Kumagai ケンロクエンクマガイ 兼六園熊谷

Kenrokuen Kumagai ケンロクエンクマガイ 兼六園熊谷Prunus jamasakura Sieb.

Fleurs rose pâle

Les feuilles apparaissent en même temps que la floraison : marron foncé au début, elles deviennent verte.

Il est cultivé dans le jardin Kenrokuen 兼六園 situé à Kanazawa 金沢市 (préfecture d'Ishigawa 石川県), un des plus beaux jardins du Japon.

 

Jônioi ジョウニオイ 上匂

Jônioi ジョウニオイ 上匂Prunus lannesiana

Fleurs blanches à pétales multiples et floraison tardive (mi-avril).

Feuilles vert foncé.

Fort parfum (particularité dont il tire son nom : odeur en japonais se dit nioi 匂い).

 

 

 

 

Shinsumizome シンスミゾメ 新墨染

Shinsumizome シンスミゾメ 新墨染Prunus speciosa 'Shin-sumizome'

Fleurs d'un rose pâle à blanc.

Les reflets gris pétales sont à l'origine de son nom sumizome qui signifie « sombre ».

On en trouve au parc Ueno 上野公園 de Tokyo.

 

 

 

 

Chôshôin Hatazakura チョウショウインハタザクラ 長勝院旗桜

Chôshôin Hatazakura チョウショウインハタザクラ 長勝院旗桜C'est un arbre ancien (près de 400 ans) qui se trouve près des ruines du temple Chôshô dans la ville de Shiki 志木市 de la préfecture de Saitama 埼玉県.

Un gâteau japonais, manjû 饅頭, et du saké porte son nom.

 

 

 

 

 

Hachisuka zakura ハチスカザクラ 蜂須賀桜

Nara no yaezakura ナラノヤエザクラ 奈良の八重桜Prunus verecunda 'Antiqua'

Fleurs rose.

Floraison précoce (mi-mars)

Originaire de Tokushima, on le trouve dans les régions de Tokyo, Osaka et Nagano.

L'arbre le plus célèbre se trouve à la maison Harada, Harada jûtaku 原田家住宅, la demeure historique d'un guerrier de l'ère d'Edo à Tokushima 徳島市.